Quoi de neuf en santé mondiale ? Janvier 2020

Au nom de toute l’équipe de santé mondiale 2030, nous vous souhaitons une très belle année.

Ce mois-ci, nous avons choisi de consacrer notre revue de presse (accessible ici) à une rétrospective de l’année qui vient de s’écouler. Quels événements, quelles avancées, quels nouveaux enjeux de santé mondiale devons-nous retenir de l’année 2019 ?

Au-delà de la conférence de reconstitution du Fonds mondial, qui restera pour nous l’événement majeur de cette année 2019, nous souhaitons revenir avec vous sur les principaux enjeux sanitaires qui auront marqué l’année : les difficultés opérationnelles de la lutte contre l’épidémie d’Ébola en RDC bien sûr, mais aussi la résurgence de la rougeole, le double fardeau de la malnutrition, et l’importance des effets du changement climatique sur la santé.

L’année 2019 a été émaillée de moments importants en termes de gouvernance de la santé mondiale, notamment l’adoption d’une déclaration politique de haut niveau sur la couverture universelle en santé, l’arrivée d’une nouvelle directrice à la tête de l’ONUSIDA ou encore la mise en place d’un fonds multipartenaire pour lutter contre les résistances antimicrobiennes.

Plusieurs avancées en matière d’accès aux médicaments sont également à retenir pour 2019 : le lancement du tout premier programme OMS de préqualification de l’insuline, la préqualification d’un vaccin anti Ébola ou encore l’adoption d’une « résolution transparence » par l’Assemblée mondiale de la santé, invitant les États-membres à renforcer le partage public des informations sur les prix des médicaments.

Nous retiendrons également de cette année l’annonce de la mise en place d’une « Académie OMS » à Lyon, futur lieu de formation pour le personnel de l’agence onusienne mais aussi pour des cadres de santé.

Enfin, nous souhaitons partager avec vous nos productions de l’année 2019, sur le Fonds mondial (iciici et ici), sur la Commission santé de l’Union européenne (ici), sur l’utilisation préoccupante des tisanes d’Artemisia (ici), sur Onusida (ici) ou encore sur le dispositif institutionnel français en matière de santé mondiale (ici).  Dans cette dernière, nous proposons la création d’une alliance française de la santé mondiale, regroupant l’ensemble des acteurs investis sur le sujet. Ce sera notre vœu pour l’année 2020 ! 

Nous espérons que cette sélection (forcément réductrice !), regroupant comme chaque mois des articles de presse et des articles scientifiques vous permettra de porter un regard d’ensemble sur l’année 2019 et d’aborder 2020 avec entrain et détermination. 

Très bonne lecture à toutes et à tous,

L’équipe de Santé mondiale 2030